Urgence dermatologique: quels sont les premiers gestes à adopter?

La peau est l’organe humain le plus exposé à tous types d’affections. Pour certains, ce sera un florilège de boutons disgracieux sur le front ou le menton (les joies de l’acné juvénile mais qui persiste parfois à l’âge adulte).Pour d’autres il s’agira d’une verrue qui pousse inopinément,  d’un grain de beauté qui grossit ou change de couleur.

Quelles que soient les modifications qui interviennent sur votre peau, elles ne sont pas à prendre à la légère. Comment distinguer une affection bénigne d’une urgence dermatologique?

Dermatologue : le spécialiste de la peau

Le dermatologue est un médecin spécialisé dans le diagnostic et le traitement des maladies cutanées. Son expertise comprend la peau, les cheveux, les ongles, les poils et les muqueuses.

La dermatologie s’associe généralement à la vénéréologie qui concerne plus spécifiquement les maladies sexuellement transmissibles. L’apparition de boutons et de démangeaisons est très souvent les premiers symptômes des maladies vénériennes.

Le dermatologue collabore aussi étroitement avec les médecins généralistes. En effet, c’est votre médecin traitant qui le premier peut analyser votre affection et vous orienter vers le bon spécialiste au besoin.

Quelles sont les urgences dermatologiques ?

Il existe de nombreuses maladies plus ou moins graves qui touchent la peau. Les plus classiques sont l’acné, l’eczéma, le psoriasis, le zona ou encore l’herpès.

Si vous constatez quelque chose d’anormal comme le changement d’aspect d’un grain de beauté, une sudation exagérée, une perte de cheveux, des ongles cassants et abîmés, des irritations ou des rougeurs sur une partie de votre corps, il est peut-être temps d’aller consulter un spécialiste.

En effet, des infections non soignées peuvent rapidement dégénérer et dans les cas extrêmes engendrer des cancers de la peau. Pris à temps, des traitements efficaces peuvent bien souvent résorber le problème.

Toute irrégularité de votre épiderme n’est pas synonyme de maladie grave mais il ne faut pas non plus les minimiser. Seul un dermatologue saura poser le bon diagnostic et trouver le traitement adéquat.

Les bons gestes à adopter pour éviter une urgence dermatologique

Votre peau est constamment agressée par son environnement extérieur mais aussi par votre hygiène de vie. Pour en prendre soin, des gestes simples sont à adopter au quotidien.

  • Pour votre hygiène corporelle, utilisez des produits adaptés à votre type de peau et de cheveux. Limitez l’emploi de cosmétiques. Ne superposez pas plusieurs couches de crèmes ou de poudre. Votre peau a besoin de respirer
  • Votre alimentation a des conséquences directes sur le bien-être de votre peau. Consommez de la nourriture saine et équilibrée et associez-la à une activité sportive
  • Évitez de vous exposer au soleil. Le cas échéant, protégez-vous avec des crèmes solaires efficaces
  • Si vous avez des grains de beauté protégez les au maximum du soleil et surveillez régulièrement leur forme et leur couleur. En cas de modification ou d’écorchure, n’hésitez pas à consulter un professionnel
  • Le froid a tendance à dessécher la peau, pensez à l’hydrater correctement
  • Le stress, le manque de sommeil, la prise de médicaments peuvent aussi être responsables de certains soucis dermatologiques. Parlez-en à votre médecin si vous remarquez des changements physiques (pertes de cheveux, rougeurs, etc.)

 

À tout âge et qu’il s’agisse d’une question d’ordre médical ou esthétique (forte pilosité, varices, cicatrices, etc.), n’hésitez pas à consulter un dermatologue. Son champ d’action est vaste. De la prescription d’une crème antiseptique jusqu’à la chirurgie en passant par l’épilation laser ou la greffe de cheveux, il saura trouver la solution la plus adaptée.

Les délais pour des rendez-vous dans le système public québécois pouvant être très longs, n’hésitez pas à vous rapprocher des cabinets de dermatologie privée que ce soit d’ordre médical ou esthétique.