Troubles de la peau: lesquels peuvent être traités au laser ?

Les troubles de la peau sont dus à une multitude de facteurs : allergie, maladie, vieillissement, etc. Ils peuvent prendre l’aspect de pathologies comme l’acné, le psoriasis, l’eczéma, le zona ou le vitiligo. Mais il peut s’agir d’un trouble purement esthétique, un grain de beauté mal placé, une verrue, des rides, des cicatrices ou une pilosité excessive.

Différents traitements existent et doivent être prescrits par des médecins spécialistes, les dermatologues. Le laser est une des solutions possibles à certains de ces troubles cutanés. Il n’est pas seulement utilisé dans un but médical mais peut avoir des visées esthétiques.

Le laser, une pratique médicale

La lumière des lasers est une source d’énergie concentrée et précise qui permet au dermatologue de traiter les troubles de la peau. Il existe plusieurs sortes de laser dont les actions peuvent chauffer, faire coaguler ou détruire la cible cutanée.

Son utilisation n’est pas sans risque. Elle doit impérativement être effectuée par un médecin spécialiste qui évalue au préalable les avantages et les risques encourus par le patient et l’informe des conséquences.

Les troubles de la peau d’ordre médical traités au laser

  • Certaines formes de vitiligo (dépigmentation de la peau) peuvent être traitées au laser. Il ne s’agit pas ici de repigmenter la peau mais d’atténuer la forte démarcation entre les taches de vitiligo et la pigmentation naturelle
  • Pour lutter contre le psoriasis, le laser (de type Excimer) obtient de très bons résultats sur plusieurs séances. Il permet de ne toucher que la peau atteinte et de garder ainsi intacte la peau déjà saine
  • L’angiome plan (tache de vin) qui, selon son emplacement, peut entraîner des complications médicales peut être grandement atténué grâce à un laser à colorant pulsé

Les technologies évoluant chaque jour, le traitement de plus en plus de maladies de la peau peut s’effectuer à l’aide d’un laser.

Les troubles de la peau d’ordre esthétique traités au laser

  • Les rougeurs de la peau comme la couperose qui donne un aspect rosé au visage ou les varicosités des jambes (des stries dues à l’éclatement de petites veines) sont liées à un problème veineux. Le laser peut les corriger de deux manières par l’éclatement des parois vasculaires ou la coagulation de l’hémoglobine du vaisseau
  • Les taches solaires (conséquences d’une trop forte exposition de la peau au soleil) s’effacent aussi grâce au laser. Cependant, il est fortement conseillé d’utiliser des protections solaires efficaces pour prévenir leur réapparition
  • Les tatouages peuvent aussi s’éliminer à l’aide d’un laser qui permet la fragmentation de la couleur. S’il est monochromatique, quelques séances suffisent pour ne laisser aucune trace
  • Une pilosité excessive peut être une source de gêne esthétique. Le laser permet une épilation quasi définitive, son type varie en fonction de la couleur de peau. Cette opération ne s’effectue que sur les poils en phase de pousse et demande de nombreuses séances étalées sur plusieurs mois
  • Les rides peuvent être lissées de deux manières. Le laser ablatif qui détruit une partie de l’épiderme et du derme et déclenche ainsi son renouvellement. Le laser non ablatif qui, en chauffant le derme, entraîne la fabrication de collagène. Cette deuxième méthode est surtout utilisée pour résorber les cicatrices
  • La cellulite qui complexe bon nombre de personnes trouve aussi une solution à travers l’utilisation du laser. Les cellules adipeuses disgracieuses sont détruites sous l’action de la chaleur .

 

Il va s’en dire que toutes ces interventions au laser ne doivent être pratiquées que par des médecins spécialisés, certaines relevant directement de la chirurgie. Que ce soit pour des raisons médicales ou purement esthétiques les résultats sont probants, mais la gestion des risques (notamment les brûlures) ne peut être garantie que par des professionnels médicaux avertis.